Adoptez la stratégie des petits pas : la formule gagnante du lean

Le grand secret du lean : débitez l’éléphant !
Vous entreprenez à l’étranger, vous débutez, vous dirigez une TPE ou une ONG : vous êtes confronté aux mêmes types de défis ; l’inconnu vous effraie et vous ne savez pas par où commencer. Votre projet est gourmand alors que vos moyens sont limités. Cependant vous n’avez que deux bras et 24 heures par jour : voilà une bonne raison pour découper l’éléphant et le servir en tranches.

L’inconnu fait peur : le lean rassure

Quand vous n’avez pas l’expérience d’un aspect de votre projet, parfois, vous manquez d’audace et vous trouvez plein de raisons pour maintenir le statu quo alors qu’il faudrait avancer.
Démarrer un business quand on n’a jamais entrepris, ça demande une sérieuse dose de courage. Idem quand on s’expatrie. Que dire quand on anime une ONG, habituée à bénéficier de subventions toujours trop limitées… quand elles sont maintenues…

Entreprendre, changer, c’est une aventure… dont vous pouvez limiter les risques.

Ce qui est grand paralyse : le lean libère le félin en vous

Quelle que soit la nature de votre projet – qu’il s’agisse de business ou d’autre chose – dans son ensemble, celui-ci est massif et, a priori, vous ne savez pas par quel bout le prendre.
C’est la raison pour laquelle il convient de segmenter votre projet. De l’aborder par parties, l’une après l’autre.

Un système fermé est un risque

Aujourd’hui, ce sont les grosses entreprises qui font les sujets de l’actualité. Pourtant l’essentiel de l’économie est porté par les PME.
Or, vous savez que le monde des PME est fragile.
C’est notamment parce que les entrepreneurs sont noyés dans des routines que, souvent, ils n’ont pas actualisées… à tort car ce qui fonctionnait il y a 10 ou 12 ans ne marche plus nécessairement aujourd’hui.
Si elles ne se confrontent pas à l’épreuve du réel, les bonnes vieilles recettes peuvent s’essouffler et faire crouler des entreprises qui ont connu leur époque de prospérité.

Pour évoluer sainement, un système, une entreprise, doit régulièrement intégrer des informations provenant de l’environnement : elle ne peut pas s’enliser dans la routine.

La solution parfaite : le modèle du lean

Aujourd’hui, une jeune entreprise peut considérablement limiter les risques et les dépenses en adoptant le modèle du lean. Ce modèle pratique la stratégie des petits pas et du changement d’orientation sur expérimentation de terrain. Au lieu de développer le projet dans son ensemble, il en teste des états qui vont évoluer à la lumière de la réponse du marché.
Un projet, c’est une hypothèse dont vous mesurez la validité en le proposant directement à votre marché. Dans la mesure où les technologies actuelles vous permettent d’être rapidement en contact direct avec votre marché, vous pouvez obtenir une évaluation immédiate de votre proposition que vous améliorerez ainsi en répondant de mieux en mieux aux attentes de vos cibles.

Spécialisée dans le modèle de la lean start up, Frenchity vous aide à mettre en place vos projets avec des moyens légers et en limitant sérieusement les risques.