Le secret du Lean Startup : l’art de se développer vite ou d’échouer tôt

Les pionniers des méthodologies pour créer une start-up, Eric Ries et Steve Blank, disent que les start-ups ne sont pas des entreprises. Start-up signifie entre-autres “décoller vite et de manière optimale”. Eric Ries, l’inventeur de la méthode du Lean Start-up, s’inspire du “Lean Manufacturing”, une méthode de production lancée par une grande marque japonaise. Il propose aux créateurs de se l’approprier pour gagner en efficacité.Contrairement à une entreprise traditionnelle, la start-up n’est qu’un embryon en gestation. C’est “un espace d’expérimentation” qu’il faut nourrir des bons ingrédients pour qu’il se développe et arrive à terme. Comme en laboratoire, la startup teste différentes formules ; souvent tout retombe comme un soufflet mais parfois la mayonnaise finit par prendre.

Lancer une petite entreprise, une entreprise technologique ou un projet en grande entreprise peut s’appeler start-up.

Le concept :
  • Expérimenter plutôt que tout planifier,
  • Recueillir des informations du client plutôt qu’imaginer ses besoins,
  • Produire un design évolutif plutôt qu’un plan gravé dans le marbre.
L’objectif :

forcer un échec le plus rapidement possible, si celui-ci devait se produire.
Partant du principe qu’il n’existe pas de business plan parfait, le challenge consiste à créer en perdant le moins de temps et en prenant le moins de risques possible.

Quels sont les grands ingrédients de la méthode du Lean Start-up ?

Le MVP (Minimum Viable Product), est un produit minimaliste qu’on peut mettre dans les mains d’utilisateurs potentiels pour tester leur intérêt. La méthode du customer development de Steve Blank est basée sur cette profonde compréhension des besoins et demandes des consommateurs.

Le pivot qui consiste à revoir son approche sans changer d’objectif. C’est à dire, retourner son produit dans tous les sens pour qu’il réponde exactement au besoin client. Prenons l’exemple simpliste d’un joueur d’échec, il dispose de plusieurs tactiques pour arriver à ses fins ; il en change dès qu’il se retrouve bloqué.

Comment acquérir l’esprit lean-start-up ?

  • Lancez-vous dans un domaine que vous connaissez bien,
  • Ayez une vision claire de ce que vous souhaitez atteindre,
  • Acceptez l’idée du non-abouti, la start-up n’aime pas le perfectionnisme,
  • Avancez avec le client, c’est lui qui détient les clefs de l’utilité du produit,
  • Gardez le pied agile en permanence, rien ne doit stagner, la start-up est mouvement,
  • Développez à plusieurs votre idée, la solitude tue la capacité à avancer efficacement,
  • Pratiquez le pivot, persévérez dans votre vision mais sachez changer de direction ou laisser tomber au bon moment.