6 actions clefs pour optimiser votre présence sur un salon professionnel

Vos produits ou services sont en relation avec la thématique d’un salon et vous  décidez d’y prendre un stand pour exposer. C’est en effet l’occasion de :

  • Promouvoir et tester vos produits existants
  • Présenter vos nouveaux services
  • Trouver des clients et fournisseurs potentiels
  • Découvrir de nouvelles idées
  • Renifler les tendances et faire de la veille
  • Rencontrer vos partenaires

Nous vous proposons de mettre en place 6 actions concrètes et détaillées pour rendre efficace votre présence sur un salon.

1 – Etablissez votre stratégie de présence

Après avoir décidé de votre participation, il est important d’élaborer une stratégie pour promouvoir vos produits avant, pendant et après le salon.

Établissez une liste précise d’objectifs à atteindre sur votre feuille de route : organisation technique, logistique du stand, actions marketing, gestion des équipes, budget… et planifiez-les.

Si vous pensez vendre des produits, listez lesquels et choisissez la gamme afin de ne pas vous éparpiller.

Anticipez le nombre de clients et de nouveaux prospects à rencontrer ainsi que le nombre optimal de rendez-vous à décrocher.

Prévoyez la mise en place des vos outils d’analyse : suivi du budget, débriefing, analyse des informations recueillies auprès des visiteurs, des médias et des concurrents.

2 – Communiquez avant le salon

Ayez le réflexe d’avertir tous vos clients et prospects de votre présence sur le salon suffisamment à l’avance pour qu’eux aussi puissent s’y préparer. Cette communication doit faire boule de neige et générer du trafic sur votre stand.

Dites à vos contacts pourquoi vous avez choisi d’être là et citez vos motivations. Parlez du produit et des nouveautés que vous allez y présenter.

A l’occasion du salon, vos prospects chauds peuvent se transformer en clients car, dans ce contexte, il prennent la mesure de votre activité.

Profitez des médias sociaux pour partager et promouvoir vos services et produits. Sélectionnez ceux qui fonctionnent le mieux et mettez-les en avant.

Connectez-vous à l’équipe d’organisation via les médias sociaux, pour suivre les actualités, communiquez avec eux et interagissez avec d’autres participants.

3 – Préparez votre visibilité

Cette étape vous permet de prendre des mesures pour attirer les visiteurs vers votre stand.

Procédez à une simulation de votre espace avec le mobilier et les produits : faites ceci tout simplement chez vous ou sur votre lieu de vente.

Allez rendre visite à d’autres salons, avec des espaces identiques pour évaluer vos besoins et recueillir des idées.

Prévoyez d’animer votre stand en fonction de votre stratégie marketing : vente, lancement de produits, démonstrations, prise de rendez-vous, image de marque…

Etre visible signifie que vous possédez des supports à mettre à la disposition des visiteurs. Pour ajouter une dimension complémentaire à votre communication, profitez du kit de communication du salon. Vous décuplez ainsi votre visibilité et allégez votre travail de prospection.

4 – Travaillez votre relationnel du jour J

Selon que vous participez au salon pour vendre ou simplement faire des démonstrations, votre approche sera différente ; vous avez prévu l’organisation de votre stand en conséquence. Vous avez pris toutes les mesures nécessaires pour accueillir efficacement vos visiteurs : vous distinguer des concurrents, dévoiler un nouveau produit, susciter l’acte d’achat…

Prévoyez d’être très à l’écoute, pour recueillir les demandes et les remarques. Votre argumentaire doit être au point, vous seul connaissez votre produit, c’est donc vous de préférence avec vos collaborateurs ou partenaires experts qui serez présents sur le stand pour en expliquer l’usage et les bienfaits.

Tâchez de remettre vous-même vos brochures pour ancrer l’échange dans un processus identifié de suivi d’après salon. Le visiteur qui se sert sans avoir eu de contact avec vous, vous contactera rarement par la suite.

Pensez à planifier une rencontre avec les médias présents, ils ne viendront sans doute pas d’eux-mêmes.

5 – Anticipez l’après salon

Vous établissez rapidement un bilan de votre participation. Evaluez la qualité et le nombre de contacts générés. Remerciez et donnez rapidement des nouvelles à vos visiteurs : montrez votre réactivité et votre écoute.

Vous enverrez, dans les jours qui suivent la documentation correspondant aux attentes décelées chez vos prospects ainsi que des remerciements aux personnes passées sur votre stand. Vous ferez suite à toutes les demandes par une prise de rendez-vous ; ainsi que vous facilitez la transformation de vos contacts en clients. C’est l’occasion de véhiculer l’image d’une entreprise réactive et à l’écoute de ses clients.

Grâce à votre outil de suivi stratégique, vous gardez le contact avec vos visiteurs.

Votre fichier est organisé, votre base de données clients et prospects prête à être alimentée et qualifiée de manière à pouvoir recontacter les personnes après le salon et lancer vos campagnes d’e-mailing.

Bien entendu, vous avez prévu d’être en mesure d’assurer le suivi de vos clients éventuels.

6 – Evaluez votre budget

En tant qu’entrepreneur, vous faites des calculs prévisionnels. C’est pourquoi toutes vos actions sont anticipées.

Les coûts d’exposition, d’aménagement, de communication, de produits et de personnel sont aussi évalués en les rapportant à l’occasion unique de vous confronter à une quantité importante de clients potentiels en même temps.

 

Par ces six actions bien menées, vous participez de manière détendue à un salon, grâce à votre anticipation. Votre présence est largement rentabilisée sur le court et moyen terme vous garantissant ainsi un retour sur investissement optimal.

Bon salon !