Dopez votre projet en faisant appel à un facilitateur

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un facilitateur ?

Le mot « facilitateur » est masculin mais ce n’est pas une affaire de genre, ni même d’âge : la compétence de facilitateur tient plutôt à la vision et à la capacité à embrasser votre projet dans ses détails, à évaluer vos ressources, vos compétences et les points sur lesquels vous avez besoin de soutien.

 Le facilitateur pose un regard d’aigle sur votre projet

Un facilitateur met sa compétence à votre service et vous aide à donner de l’envergure et du souffle à votre projet tout en respectant vos valeurs, votre objectif et ce qui vous fait plaisir. Ses compétences spécifiques :

  • Des compétences pédagogiques de nature maïeutique
  • Une méthodologie bien rôdée

Le facilitateur met en œuvre des compétences pédagogiques de nature maïeutique.

Et c’est quoi, « la maïeutique » ?

C’est l’art de poser des questions telles que celui que l’on interroge se rende compte lui-même des limites de ses raisonnements. C’est un domaine où Socrate excellait. La méthode de Frenchity vous aide à faire le ménage dans vos idées, vous permet d’en explorer les moindres recoins, y compris ceux que vous n’envisagiez pas… tout simplement parce que c’est votre projet et que vous êtes dans l’émotionnel vis à vis de lui. Le facilitateur ne substitue pas ses désirs aux vôtres ; au contraire : il vous accouche complètement de votre projet pour ensuite lui donner une envergure que ce dernier portait en germe mais qui, jusque là, n’était pas à votre portée… tout simplement parce que vous n’êtes pas polyvalent et que vous n’avez pas de recul.

Le facilitateur possède une méthodologie bien rôdée

Pour employer une métaphore un peu chamanique, le facilitateur pose un regard d’aigle sur votre projet. Son expérience et sa compétence lui permettent d’embrasser votre projet d’une hauteur qui le met en perspective. Elles l’inscrivent dans une vision ambitieuse qui déploie ses potentialités, qui l’exalte… et vous exalte, en même temps.

Comment ça marche, cette histoire ?

C’est tout simplement que le facilitateur a de l’expérience et a particulièrement l’expérience du succès : ses propres succès ainsi que les succès des entrepreneurs qu’il a aidés. Si la routine a mauvaise presse, l’adage veut qu’on ne change pas une équipe qui gagne. De même, les recettes qui marchent, c’est une bonne idée de les resservir !

Chaque entrepreneur, chaque projet apporte ses challenges.

Cependant, le succès obéit à des matrices que connaît bien le facilitateur.

C’est pourquoi faire appel à un facilitateur – et faire appel à Frenchity en particulier – peut porter votre projet à des hauteurs que vous ne seriez pas capable d’atteindre seul.

Patricia Mignone – Toplexis